Erik Egnell
LE GUERRIER ET LE PHILOSOPHE

Quand Monluc et Montaigne gardaient l'Aquitaine à la France



Avec Monluc et Montaigne, le guerrier et le philosophe, ce livre invite à revivre,de Marignan à l’avènement d’Henri IV, une époque intense et douloureuse, où le destin de la France se jouait en Aquitaine : le XVIème siècle.

La France, débarrassée des Anglais à Castillon, s’est lancée à son tour dans les conquêtes, en Italie. Les exploits de ses capitaines, au premier rang desquels les Gascons, enflamment les imaginations. Mais un autre combat se profile bientôt : la Réforme veut changer la base même de la société, la religion.

Les idées nouvelles suscitent une large adhésion en Aquitaine et leurs propagateurs menacés à Paris trouvent refuge à Nérac, auprès des rois de Navarre. Quand éclatent les guerres de religion, on peut se demander si l’unité française encore fraîche résistera au déchaînement de la violence.

Tandis que les princes des deux camps mènent leurs guerres fratricides, deux Gascons, aux destins bien différents, distants de plus d’une génération mais dont les routes se sont parfois croisées, vont, chacun à sa manière, oeuvrer à la même tâche :face aux rebelles de tous bords, garder l’Aquitaine au roi de France.

Blaise de Monluc (1500-1577), venu au monde avec le siècle, issu de hobereaux pauvres des bords de la Garonne, s’est illustré dans les guerres d’Italie, jouant un rôle décisif à Cérisoles, la dernière grande victoire des armées de François Ier sur celles de Charles-Quint, défendant héroïquement contre les Impériaux Sienne dont l’a nommé gouverneur Henri II, son « bon maître ».Quand la France s’embrase, Catherine de Médicis en fait le lieutenant du roi en Aquitaine. Il y pratique une répression impitoyable, qui laisse des traces durables. Accusé de prévarication par ses ennemis, il se défend en racontant dans ses Commentaires toute une vie consacrée au service de son souverain. Il meurt maréchal de France, alors que les conférences de Bergerac ouvrent de timides espoirs de paix, bientôt déçus.


Michel de Montaigne (1533-1592), né quand ce siècle achevait son premier tiers, descendant de marchands bordelais enrichis, conseiller au parlement de Bordeaux, retiré précocement en sa tour des hauts de Dordogne « dans le sein des doctes vierges », reste un observateur attentif et un acteur discret des temps troublés qu’il vit. Ayant atteint la notoriété grâce à ses Essais, connu et apprécié à la cour de France comme à celle de Navarre, maire de Bordeaux durant quatre années cruciales, bras droit du successeur de Monluc, Jacques de Matignon, il contribue à empêcher l’Aquitaine de tomber aux mains des ligueurs et à la réconciliation des deux Henri, les beaux-frères ennemis, confrontés aux ambitions d’un troisième Henri, le duc de Guise. Usé par une longue maladie, il quitte ce monde juste avant que l’abjuration d’Henri IV apporte enfin la paix après trente ans de déchirements


Erik EGNELL, Le Guerrier et le Philosophe 540pp., 14x21, prix : 25€
(adresser un chèque de 29,50€, dont frais de port : 4,50€ aux Editions Cyrano – Les Boulbennes –
24240 Pomport)

Acheter en ligne :


Distribution :

Ariège (09), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Landes (40), Lot-et-Garonne (47), Pyrénées-Atlantiques (64) et Hautes-Pyrénées (65)

CAIRN 29, rue Carrérot 64000 PAU
Dordogne (24)
P.L.B. 26, place de l'Hôtel de Ville 24260 LE BUGUE
Nous distribuons nous-mêmes l'ouvrage dans le reste de la France
librairies
Bon de commande Retour au catalogue