Madeleine Yeatman
Souvenirs de la Belle Epoque
présentés par Dosithée Yeatman-Berthelot



Madeleine Yeatman (1873-1955) née à Boulogne sur-Mer où son père dirige la banque Adam fondée par l’arrière-grand-père, ayant passé sa jeunesse sur une Côte d’Opale qu’elle décrit avec tendresse, vécut très tôt les mois d’hiver à Paris, fréquentant avec ses parents les salons littéraires, artistiques et musicaux de la Belle Époque, découvrant Anatole France, écoutant Reynaldo Hahn, rencontrant Renoir, à qui il sera demandé de faire son portrait. Elle épousa Léon Yeatman, le fils d’un Américain banni par Lincoln, grand ami de Marcel Proust.

Elle commence à écrire ces cahiers alors qu’approche la Seconde Guerre mondiale, pour se remémorer les années heureuses de sa vie. Avec drôlerie, d’une plume alerte, sévère et indulgente à la fois, elle y brosse les portraits libres et percutants, souvent agrémentés d’anecdotes amusantes, de ceux et celles qu’elle a côtoyés durant ces années déjà lointaines. Ces souvenirs, si chers à la narratrice, nous restituent le mode de vie, aujourd’hui disparu, d’une société toujours présente par ses écrits, ses oeuvres, ses pensées et qui n’a pas cessé de faire rêver.




Madeleine Yeatman, Souvenirs de la Belle Epoque. 420pp., 27€

Vous trouverez cet ouvrage dans toutes les bonnes librairies.

Tweet Bon de commande Retour au catalogue